Imprimer Envoyer

MOINS DE CO2

La valorisation de la forêt

Le granulé bois valorise non seulement les sous-produits et déchets de la filière bois (sciure, plaquette...), mais il participe aussi à la gestion rationnelle et à l'entretien de nos forêts :

- qualité des paysages,
- diminution du risque d'incendie,
- maintien des équilibres hydrauliques et climatiques.

 

La photosynthèse et le cycle du carbone

Video - cycle du carbone

Video - combustion neutre en CO2

Le processus

La photosynthèse est le processus bioénergétique qui permet aux plantes de synthétiser de la matière organique en exploitant la lumière du soleil. Le jour, la plante  libère des molécules de dioxygène. La nuit, la photosynthèse est suspendue mais la plante respire de manière continue le jour et la nuit.



Sur 24h, la production de dioxyde de carbone issue de la respiration est moins importante que celle en dioxygène produite durant la journée. Pendant la phase de croissance, la forêt fonctionne donc comme une véritable "pompe à CO2" qui stocke du CO2 atmosphérique dans le bois et les sols.




Neutre en CO2

Tout au long de sa vie l’arbre absorbe du CO2. La quantité de CO2 dégagée lors de la combustion du bois correspond à celle qui a été extraite de l’air pour la photosynthèse au cours de la croissance de l’arbre.



C’est la raison pour laquelle, issu de forêts gérées durablement, le granulé de bois est une énergie renouvelable neutre en CO2.




 Un bilan énergétique très intéressant

Bilan positif

Le bilan global de l'activité de granulation bois est très satisfaisant : sur l'ensemble du processus de fabrication - de l'abattage de l'arbre à l'utilisation de la chaudière - l'énergie grise nécessaire à la transformation, au transport ... est estimée à 10%.

 

Selon les études de l'ADEME, en comptabilisant l'énergie consommée - y compris les étapes de transport et raffinage - les chaufferies au gaz, au fioul et à l'électricité émettent respectivement 222, 466 et 180 kg de CO2 par MWh de chaleur utile.


Le chauffage au bois n'en émet que 40.


Ainsi l'utilisation du bois permet de diviser les émissions de CO2 par 12 par rapport au fioul et par 6 par rapport au gaz.

L'énergie grise du boisSource : Chauffage individuel au bois - Robert Novembre et Joachim Meinicke – édition 2008



Une énergie renouvelable et locale

Les granulés bois constituent une ressource locale minimisant la pollution liée au transport en comparaison des énergies fossiles importées des pays producteurs.

De plus, le bois est une énergie renouvelable. Sa reconstitution nécessite entre 15 et 60 ans contre 250 à 300 millions d'années pour le charbon et 100 à 450 millions d'années pour le pétrole.

 

 
Trouvez en 1 clic les distributeurs les plus proches de chez vous
  • 1 - Qualité DIN Plus+ Infos
  • 2 - Distributeurs près de chez vous+ Infos
  • 3 - Emballage solide et hermétique+ Infos
  • 4 - Production régionale+ Infos
  • 5 - Approvisionnement garanti ONF+ Infos